FAQ
Find

Antoine Brodin: Oreiller

LE PROJET D’ANTOINE BRODIN, LAURÉAT DU PRIX L’ŒUVRE DE LA FONDATION ATELIERS D’ART DE FRANCE

MIGRATION, UNE BARQUE-SQUELETTE EN VERRE SOUFFLÉ VENUE DU FOND DES ÂGES
Le souffleur de verre Antoine Brodin a été désigné lauréat de la troisième édition du Prix L’Œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France, pour son projet Migration. Cette création monumentale, qui sera réalisée en neuf mois avec le soutien de la Fondation, consiste en une barque-squelette en verre soufflé de plus de quatre mètres de long, comme échouée, chargée d’interrogations sur son origine. Cette œuvre puissante, aussi délicate qu’une dentelle de verre, fera paradoxalement appel à une technique de sablage extrême, mise au point de façon personnelle par le verrier. 

Posted 6 September 2017

Share this item:

|

Est-ce une barque échouée contre la rive ? Ou bien un cétacé que le temps a dépouillé de sa chair et asséché jusqu’à l’os ? En jouant sur l’analogie entre la structure d’un canoë et le squelette d’un mammifère marin, Antoine Brodin assume le trouble provoqué par cette ossature sans âge dont on ne sait si elle relève du vivant ou d’un objet créé par la main de l’homme. Installation monumentale de 4,5 mètres de long, le projet Migration a su séduire le jury de la Fondation par ses dimensions hors norme ; il atteste aussi du savoir-faire d’un verrier installé dans son atelier ardéchois depuis trois ans qui mobilisera pour sa conception les techniques les plus abouties, overlay, soufflage, sablage.... Réalisée en verre soufflé à la canne, la barque- squelette sera entièrement « percée » de motifs obtenus par une technique très poussée d’abrasion du matériau. Une véritable dentelle de verre aux teintes moirées de pierre précieuse. Cela fait sept ans que le projet occupe l’esprit d’Antoine Brodin.
« J’avais déjà équipé mon atelier de soufflage d’un arche de recuisson capable d’accueillir des pièces en longueur. Mais le Prix L’Œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France me fait l’effet... d’un "indécrochable". C’est ainsi que j’appelle ce sourire, ce sentiment de plénitude qui semble venir d’en haut ». 
 
Le Prix L’Œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France récompense une œuvre en devenir qui intègre les métiers d’art de manière particulièrement innovante et contemporaine.
Pour la réalisation de son projet Migration, Antoine Brodin bénéficie d’un budget de 40 000 euros et d’une campagne de communication et de diffusion de l’œuvre, orchestrée par la Fondation.
 
Elle permettra de suivre le processus de réalisation de l’œuvre et le vécu du créateur impliqué dans ce projet à long terme. Au printemps 2018, l’œuvre sera dévoilée au public dans un lieu emblématique de premier plan. 
Né en France en 1980, Antoine est initié à l’âge de 13 ans aux techniques du dessin et de la peinture par sa grande tante qui le prend comme élève durant 3 ans: sa passion pour l’art est enracinée mais elle se confronte avec violence au monde ouvrier lorsqu’il entre en apprentissage à 17 ans, en peinture carrosserie: sa révolte et sa désobéissance civile ne le quitteront plus. Il reprend ses études pour intégrer les Beaux-Arts qui le déçoivent par l’institutionnalisation de la création. Alité pendant un mois suite à un grave accident il réapprend à marcher, sa vie prend un nouveau départ.

Il découvre le vitrail, travaille dans les églises mais son impatience le brûle, il voit plus noble : commence alors une période d’errance et débarque ainsi pieds-nus chez la famille de France qui l’héberge un an, contre de menus travaux. C’est à coté de leur village qu’il effectue son premier stage de verre soufflé, chez Allain Guillot et fils, la magie opère et c’est la révélation. Il se formera à Montréal d’abord par des cours de fin de semaine; Puis à Nancy, en formation longue au CERFAV, il rencontrera Jérémy Wintrebert qu’il assistera pendant 4 ans.
A Venise, il est confronté à cette tradition séculaire.

À Tokyo, il apprend la noblesse du geste, avant de débarquer sans un sous en poche à Paris. Le soutien de Jérémy Wintrebertet sa rencontre avec Philip Baldwin et Monicca Guggisberg lui ouvriront des perspectives tant sur le plan Européen que personnel. En juillet 2013 il est appelé pour gérer et animer l’atelier de verre de La Compagnie des Verriers situé à Vannes-le-Châtel, près de Nancy. Il est chargé des démonstrations, de la production et des locations pour des artistes, designers, souffleurs. Aujourd’hui, installé en Ardèche avec sa compagne il continue d’interroger nos «Tensions de mémoires».
 
Ateliers d'Art de France
8 Rue Chaptal, 75009 Paris, France
+33 (0)1-44 01 08 30
fondationateliersdart.org

Antoine Brodin: Le roi des oiseaux

Antoine Brodin: Plumes

Antoine Brodin: detail Oreiller

Sign up!
Click here...
Yes, sign me up for the
Glass is more! newsletter
sponsor
media partner
Latest news

THE FINNISH GLASS MUSEUM’S...
05-12 Glass blowing is accepted to Finland's first...

GENT GLAS
05-12 Gent Glas is a unique professional and public glass...

KUNSTSTICHTING PERSPEKTIEF...
24-11 International Ceramic Biennial 2017 -3th...

COLOGNE FINE ART 2017 OPENT...
22-11 COFA - Cologne Fine Art 23/11/2017-26/11/2017...

Click here for all news…
participant
supported by
Copyright © 2013-2017  Glass is more!        Copyright, privacy, disclaimer        Advertising